Thursday, March 21, 2002

Le révisionnisme les hante

Dans Le Monde du jeudi 21 mars 2002, on relève :

1. A la page 8, un article intitulé : « En Corse, Jean-Pierre Chevènement compare les
 ‘indépendantistes’ à des ‘révisionnistes’ ». Dans le corps de l’article, il est dit que Chevènement a lancé : « Les indépendantistes sont des révisionnistes qui veulent réviser notre histoire commune » ;

2. A la page 18, dans la rubrique « Précisions », on précise que, si Günter Grass qualifiait récemment le chancelier Schröder et se qualifiait lui-même de « révisionniste », c’était dans le sens que ce mot se trouve avoir « par opposition au marxisme pur et dur » et n’avait rien à voir avec « la négation de la Shoah » ;

3. A la même page 18, dans l’éditorial sur « Le Net et la rumeur », le journal traite de la rumeur selon laquelle aucun avion ne se serait écrasé sur le Pentagone le 11 septembre 2001. On lit :
 « Cette thèse ne saurait être prise comme une hypothèse parmi d’autres : elle est tout simplement révisionniste, affirmant que l’histoire réelle que décrivent les médias et sur laquelle agissent les politiques n’est qu’un récit factice, totalement fabriqué et inventé » ;

4. A la page 23, dans un « portrait » de Thierry Meyssan, on rappelle que ce dernier et ses amis parviennent « en 1996, à diffuser la lettre de soutien de l’abbé Pierre à Roger Garaudy, alors que ce dernier propose d’ouvrir le débat sur l’histoire de la Shoah aux auteurs négationnistes ».

On note que ces révisionnistes qui hantent à ce point les esprits n’ont jamais le droit à la parole, en particulier dans Le Monde, journal oblique.

21 mars 2002